Columbo au ski à Lille ! ! !

Accueil > blog > Columbo au ski à Lille ! ! !

**Columbo au ski ! Mais quelle idée ! Pourquoi ce flic défroqué à l’allure d’un immigré des années 70 conduisant une vieille (et magnifique) Peugeot 403 ferait dans une station de ski à Lille ? Une station de ski à Lille !?**

 ![alt](http://referentiel.nouvelobs.com/file/4263363.jpg)

Columbo fait partie du patrimoine du polar. On aime sa dégaine nonchalante, son cigare bon marché au bec, sa 403 cabossée et son imperméable usé. Il faisait tache dans le décor sophistiqué de l’assassin. Aux antipodes d’un James Bond arrogant, macho et suffisant, nous savions dès le départ qu’il allait alpaguer le tueur qui croyait commettre le crime parfait. C’était souvent un milliardaire du pétrole, une richissime écrivaine de polar ou encore une star de cinéma. Le prédateur n’était pas l’assassin du début mais plutôt Columbo.

Cette série montrait que derrière l’apparente innocence d’un prolo se cachait une intelligence sociale. L’assassin arrogant et condescendant allait au fur et à mesure se rendre compte que Columbo n’était pas ce flic stupide et maladroit aussi déglingué que sa voiture. Le méchant allait se retrouver piégé par cette relation hautaine qu’il avait établie avec notre enquêteur. Pensant continuer son emprise sur lui, il passera à l’étape suivante de sa tentative de manipulation : aider Columbo dans la progression de l’enquête en feignant une amitié condescendante. Sentant le piège de Columbo se refermer, il s’ébattra une dernière fois avant de reconnaitre son crime. Dignement, il ira même jusqu’à saluer les qualités de son adversaire. Le vilain de cette série est toujours très classe. Il se fait menotter la tête haute.

 ![alt](https://www.arretsurimages.net/media/breve/s116/id11527/original.38933.jpg)

La popularité de cette série est certainement due à la qualité des scenarii. Mais pas que. Elle fait écho aussi à une envie de prendre la réalité à contrepied. Un flic de base qui démasque un puissant ça fait rêver. Face à l’impunité de certains qui se protègent derrière leur fortune, leur réseau, leur popularité ou leur mandat d’élu, nous aimons les voir se faire épingler surtout par un gars qui subit les préjugés physiques ou sociaux. Nous aimons voir des histoires justes, pas forcément manichéennes, mais tant qu’elles répondent à un souhait de réalité, nous prenons plaisir à les regarder.

Mais que viendrait faire ce Columbo à Lille ? Nous imaginons bien que la police fait son taf à Lille comme ailleurs. Derrière les condamnations prononcées par un juge , il y a toujours une enquête et des flics. Logique que l’on se connaisse pas leurs identités, cela entraverait leur travail. Comme dans l’épisode où Columbo coincé au Mexique mène une enquête avec son homologue mexicain, imaginons que Columbo soit là encore coincé à Lille parce que sa 403 fait encore des siennes (oui il a traversé l’atlantique avec sa voiture ;^D ).
Il rencontre ses collègues français et leur demande quelles sont les affaires en cours à Lille. L’un deux, très logiquement (hum...) lui dit qu’en fait c’est assez calme au niveau des meurtres (ouf !) mais qu’au niveau magouille et collusion entre élus et acteurs économiques, ça chôme pas du tout. Il lui parle de **Kucheida**, **Dallongeville**, du Stade, des partis politiques locaux... Columbo leur rétorque que Los Angeles est une ville moins ennuyeuse professionnellement.
Comme pour démontrer le contraire, un des french cops énonce la liste récente des élus impliqués directement ou indirectement dans des affaires locales :

"**Pierre de Saintignon** qui use et abuse de sa fonction d’élu pour ses proches et les amis de sa femme **Caroline Le Dantec** dont des dirigeants de l’**Université Catholique de Lille**. Il est le bras droit de **Martine Aubry** maire de la principale ville, elle même fille d’un éminent homme politique pressenti il y a quelques années pour diriger le pays. Le président de la Métropole Européenne de Lille **Damien Castelain** mis en examen pour favoritisme et corruption dans l’affaire d’un stade nommé **Pierre Mauroy** lui même condamné pour abus de confiance dans un emploi fictif."

Prenant un air circonspect, Columbo se gratte la tête et mâchouille son cigare à l’énoncé de ces personnalités.

Le flic continue : "**Marine Lepen** présidente du Front National, élue au Conseil Régional et au Parlement Européen, fille d’un homme politique plusieurs fois condamné. Elle refuse d’aller à la convocation des juges qui la soupçonnent d’avoir mis en place un système d’emplois fictifs au parlement européen. Une enquête pour fraudes sur **David Rachline** cadre du FN."

 ![alt](http://www.toutelatele.com/IMG/arton86433.jpg)

Quand l’un des flics termine par un historique des affaires au niveau national en énumérant les **Fillon** et autres **Sarkozy**, Columbo excédé le coupe en lui disant qu’ils ont fini par le convaincre. Cigare au bec, il prend un air inquiet et leur demande, toujours en se grattant la tête "Mais comment allez vous les attraper ?". Le commissaire lui explique le dispositif d’écoute, lui parle de [TRACFIN](https://fr.wikipedia.org/wiki/TRACFIN), du [Parquet National Financier](https://fr.wikipedia.org/wiki/Parquet_national_financier) etc. Columbo acquiesce mais ne peut s’empêchait de leur demander s’ils n’ont pas vu l’anodin suspect, une évidence évidente, un contexte propice à attirer le filou. "Si le mobile est le détournement de l’argent public, il faut aller là où cet argent est. C’est quand le prochain gros mouvement financier ?"
Les flics se regardent en souriant d’un air malicieux puis fixent l’américain défroqué. Columbo leur renvoie ce sourire en leur disant "So what ! ! !". Ils lui expliquent que la concession des transports en commun est en court de renouvellement et qu’une commission d’appel d’offre est chargée d’attribuer ce marché. [Un marché de 2 milliards d’euros...](http://www.lavoixdunord.fr/archive/recup%3A%252Fregion%252Fmarche-des-transports-publics-a-lille-et-dans-la-ia19b0n3358495)
De quoi attiser la convoitise...
Columbo leur demande presque innocemment s’il y a des personnes de cette liste impliquées dans ce marché ? Les flics éclatent de rire. Le commissaire lance un désopilant "Mais quasiment tous !" Se rendant compte que sa question n’en était pas une (comme à son habitude), ils se reprennent et lui donnent les informations qu’ils ont eu.
Ce conciliabule se déroule jusqu’à ce que notre personnage aux cheveux mal coiffés s’éloigne du groupe une main sur le front en disant d’un air songeur "Mais pourquoi un téléphérique dans les transports en commun de Lille ? Il n’y a pas de montagne dans votre région que l’on nomme le plat pays." Le silence s’installe confortablement dans la pièce enfumée. Columbo l’interrompe et conclue comme à son habitude :
"De toute façon, je n’aime pas le ski, ma femme non plus d’ailleurs, on réfléchit mal avec le manque d’oxygène"...

**PS** : Un extrait de la série paraissait évident :)

**PS musical** : cette article a été écrit en écoutant entre autres :

[Gorillaz](https://fr.wikipedia.org/wiki/Gorillaz) Groupe fabuleux qui se renouvelle sans cesse en multipliant les collaborations. Un extrait de leur dernier album.

Puis Daft Punk avec Loose yourself to dance qui prend tout son sens sur des archives de la mythique émission américaine [Soul Train](https://fr.wikipedia.org/wiki/Soul_Train). Savoureux. (dédicace à Barbieestblonde et Izo :^D )

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}