Pourquoi ce blog ?

Accueil > blog > Pourquoi ce blog ?

**"Ne l’oubliez jamais : celui qui laisse se prolonger une injustice, ouvre la voie à la suivante."**

Cette citation de [Willy Brandt](https://fr.wikipedia.org/wiki/Willy_Brandt) explique bien ce qui a motivé la création de ce blog. Comme quelques-un-e-s, je suis devenu un lanceur d’alerte local ou plutôt régional sans le vouloir. C’est à travers mon rôle de représentant du personnel et mon activité professionnelle à l’Institut Social de Lille (école de travailleurs sociaux fédérée à l’Université Catholique de Lille et issue de l’absorption de l’EFAS par l’ISLV) que j’ai découvert des malversations financières et un emploi fictif. L’argent public était détourné en toute impunité par des dirigeants de la Catho de Lille. Cette impunité étaient nourrie par le silence complice de certains élus.

Tout d’abord une présentation succincte de l’auteur de ce blog. Je m’appelle Kaddour QASSID. Je suis référent pour Anticor, association qui lutte contre la corruption et pour une moralisation de la vie publique. J’ai un passé professionnel associatif dans l’action humanitaire, la lutte contre l’exclusion sociale et le droit au logement. J’ai été cadre pédagogique avec pour mission la gestion de dispositifs de formation. Je suis un militant de l’Éducation Populaire, j’ai pour boussole l’Éducation pour Tous, pilier fondamental de notre pays. Par mon parcours, je suis un enfant de la République, d’origine sociale modeste plus précisément d’une banlieue défavorisée, c’est grâce aux travailleurs sociaux et aux enseignants que j’ai pu avoir ce parcours et prendre l’ascenseur social. C’est certainement une forme de résilience qui a fait que je sois devenu travailleur social puis formateur et enfin responsable de formation. C’est dur à croire mais cela relève du Zola que d’être confronté à une délinquance autre que celle de la misère et des carences éducatives. Pour résumer cela :

**"Passer à côté de la délinquance de banlieue pour finalement subir la délinquance en col blanc"**

Ces découvertes se sont faites dans une transparence qui peut paraître étonnante mais les acteurs ont tous été contactés et mis au parfum tant sur leurs attitudes qui ne respectent ni le Droit, ni l’Humanité qu’ils n’ont eu de cesse d’abîmer durant ces dernières années. Leur responsabilité d’élus ou d’acteurs du champ socio-éducatif est en cause.

Pourquoi s’attaquer à la personne qui, finalement, n’aura fait que son travail et plus largement assumé ses droits de citoyen ?

**Pourquoi le financeur public choisi-t-il le silence ?**

Pourquoi tirer sur le messager alors qu’il œuvre pour la collectivité ?

C’est ce que je vais expliciter ici.

Pour résumer, ce blog a été réalisé dans le but :

- d’alerter quant à l’utilisation de l’argent public
- d’alerter sur ce que subit un lanceur d’alerte local et ses collègues qui l’auraient soutenu.
- de dénoncer la souffrance au travail des salarié-e-s employé-e-s dans ces structures qui subissent déjà la corruption.
- de construire une dynamique de veille citoyenne quant à l’application de l’article 14 de la déclaration des droits humains et du citoyen :

>Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Pour enlever tout doute quant à mes propos, tout en respectant la législation qui punit tout acte diffamatoire, j’informe le lecteur que tout ce qui est écrit dans ce blog est documenté et attesté. D’ailleurs, je joindrai parfois certaines pièces aux articles. La loi du 29 juillet 1881 qui condamne toute affirmation "d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé et dont la preuve ne peut pas être apportée par son auteur" sera d’autant plus respectée.

Un lien pour éclairer sur le cadre légal de ce blog : http://www.anticor.org/2011/04/11/comment-ecrire-sur-internet-sans-risquer-detre-accuse-de-diffamation

Merci à [Anticor](http://www.anticor.org/) pour son soutien et ses conseils.

**Mise à jour** : le blog étant devenu celui d’un militant Anticor, j’ai modifié ce texte de présentation de façon nominative.

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}